déclin


déclin

déclin [ deklɛ̃ ] n. m.
• 1080; de décliner
État de ce qui diminue, commence à régresser. Le déclin du jour. crépuscule. Le soleil est à son déclin. couchant. Être sur le déclin, sur, dans son déclin ( déclinant) . Le déclin de la vie, de l'âge. vieillesse. Au déclin de la vie. « Le commencement et le déclin de l'amour se font sentir par l'embarras où l'on est de se trouver seuls » (La Bruyère). Le déclin et la chute de l'Empire romain. Déclin d'une civilisation, d'un art. décadence. ⊗ CONTR. Épanouissement, essor, progrès.

déclin nom masculin Fait pour un astre de finir sa course : Au déclin du soleil. Fait de se terminer, de décliner, état de ce qui diminue de valeur, de grandeur, d'éclat, de puissance : Écrivain sur son déclin.déclin (expressions) nom masculin Littéraire. Le déclin du jour, le crépuscule. ● déclin (synonymes) nom masculin Fait de se terminer, de décliner, état de ce qui...
Synonymes :
- décadence
- déchéance
- décrépitude
Contraires :
- élévation
- épanouissement
- progrès
Littéraire. Le déclin du jour
Synonymes :
- crépuscule
- fin
Contraires :
- début

déclin
n. m. état de ce qui tend vers sa fin, de ce qui perd de sa force. Le déclin du jour. Une gloire sur son déclin.

⇒DÉCLIN, subst. masc.
Action de décliner (cf. décliner1); résultat de cette action.
A.— [Avec une idée de déviation, à propos de choses, notamment d'astres, de phénomènes cycliques de la nature] Fait d'arriver progressivement au terme de son cours après avoir atteint son apogée. Déclin de l'été. Cloche de l'angélus qui semble pleurer le déclin du jour mourant (BARRÈS, Cahiers, t. 4, 1905-06, p. 117) :
1. ... un jeune homme (...) s'échappait tous les matins (...) pour assister au lever du soleil (...). Il le voyait renaître, et renaissait avec lui; comme cette large fleur jaunissante, ornement de nos parterres, qui le soir ferme son calice, et le r'ouvre le lendemain aux premiers rayons de l'astre qu'elle semble suivre dans son cours. Guèbre par instinct, il en suivait religieusement la marche jusqu'à son déclin.
DUSAULX, Voyage à Barège, t. 1, 1796, p. 340.
En partic. Déclin de la lune. Décroissement après la pleine lune. La lune à son déclin profilait au bord de l'horizon sa silhouette de faucille (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Réveillon, 1882, p. 51).
B.— [Avec une idée de perte de vitalité]
1. [À propos d'une pers.] Fait de perdre de sa force et de glisser vers la mort. Soleil, (...) maintenant que ma course rapide est sur son déclin, viens éclairer mon couchant d'un rayon de tes aurores éternelles (BERN. DE ST-P., Harm., nat., 1814, p. 159) :
2. La pluralité des êtres vivants sont soumis à la nécessité inflexible de la mort. Au bout d'un temps de fonctionnement (...) ils s'affaiblissent, dégénèrent, et finissent par périr, soit d'une mort naturelle qui n'est que la conclusion de leur déclin, soit d'une mort accidentelle qu'a favorisée la baisse de leur résistance.
J. ROSTAND, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 109.
P. ext. [À propos d'un groupe de pers.] :
3. Il est donc naturel que les peuples, comme tout ce qui est vivant, aient leurs périodes de croissance et de déclin, miroir des saisons et des heures. La jeunesse répond au matin et au printemps, la maturité de l'âge à l'été et au milieu du jour, la vieillesse au soir et à l'automne.
MÉNARD, Rêveries d'un païen mystique, 1876, p. 130.
2. P. méton.
a) [À propos des forces physiques, morales intellectuelles et créatrices d'une pers.] Le désistement de Tolstoï en tant qu'artiste s'explique aussi par le déclin de ses facultés créatrices (GIDE, Journal, 1932, p. 1139). Il n'existe pas encore de procédé permettant de mesurer le taux du déclin physiologique et mental, et de savoir à quel moment un homme vieillissant doit se retirer (CARREL, L'Homme, 1935, p. 225).
b) [À propos de la vie, de la vitalité en gén.] Une de ces crises de neurasthénie, qui frappent souvent, au déclin de la vie, les personnes laborieuses (R. ROLLAND, J.-Chr., Adolesc., 1905, p. 228).
Absol. Vieillesse, mort :
4. ... on fait fi de la vie jusqu'au moment où elle décline; et c'est sa défaillance qui nous apprend sa valeur. J'ai trop raillé le bon sens. Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait! — la compensation du déclin, c'est la sagesse.
AMIEL, Journal intime, 1866, p. 474.
3. P. ext.
a) [À propos de sentiments] Peut-être cet amour, qu'on dit outrageux pour l'amour, échappe-t-il aux saisons, aux déclins de l'amour (COLETTE, Ces plais., 1932, p. 160).
b) [À propos d'une entité, notamment d'un mal] Déclin de la maladie. (Quasi-)synon. déchéance, dégénérescence, étiolement, penchant. Ces sortes de remèdes ne conviennent que sur le déclin de la maladie, lorsque la détente est marquée (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p. 144).
C.— [Avec une idée de ternissement; à propos d'une qualité, d'une entité abstr., etc.] Fait de perdre de son éclat ou de son lustre et d'aller à sa ruine. Dans le lent déclin d'une beauté qu'on aime, dans les mille souvenirs qui s'attachent à cet éclat à demi flétri (...) une douceur triste (SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 1, 1834, p. 222). Ils [les satiriques et caricaturistes] abondent au déclin des civilisations, lorsque les races, à la fois cultivées et fatiguées, fournissent une quantité plus considérable d'ambitieux vaincus ou de rêveurs mutilés (BOURGET, Essais psychol., 1883, p. 231).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1100 fig. « état de ce qui décline » declin (Roland, éd. Bédier, 2890). Déverbal de décliner. Fréq. abs. littér. : 510. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 677, b) 555; XXe s. : a) 770, b) 829.

déclin [deklɛ̃] n. m.
ÉTYM. 1080, Chanson de Roland; déverbal de décliner.
1 État de ce qui diminue, commence à régresser. Abaissement, affaiblissement, baisse, décadence, décroissance, diminution, fin. || Le déclin des jours à l'automne. || Un déclin sensible, insensible. || Le déclin du jour. Agonie, crépuscule, soir.Le soleil est à son déclin, sur son déclin. Couchant.
1 Au déclin tranquille du jour, ils commençaient à traîner le pas sur la grande allée du parc.
France, l'Anneau d'améthyste, p. 15.
Le déclin d'une maladie. Décours.
2 Les femmes du pays précipitent le déclin de leur beauté par des artifices qu'elles croient servir à les rendre belles (…)
La Bruyère, les Caractères, VIII, 74.
Le déclin de la vie. Penchant, vieillesse. || Déclin de l'intelligence. Déchéance, dégénérescence, étiolement. || Le déclin de l'amour, le déclin de la beauté.
3 Le commencement et le déclin de l'amour se font sentir par l'embarras où l'on est de se trouver seuls.
La Bruyère, les Caractères, IV, 33.
(Après une préposition). || Aller, être, toucher à son déclin (littér.) : décliner. || Au déclin de l'âge. || Dans le déclin de…Aller vers son déclin.Sur son déclin. Vieilli. || La fièvre est sur son déclin. Mod. || Une passion sur son déclin.
4 Je me vis déjà sur le déclin de l'âge, en proie à des maux douloureux, et croyant approcher du terme de ma carrière.
Rousseau, les Confessions, IX.
5 (…) dans le déclin de l'amour, comme dans le déclin de la vie, personne ne se peut résoudre de prévenir les dégoûts qui restent à éprouver; on vit encore pour les maux, mais on ne vit plus pour les plaisirs.
La Rochefoucauld, Réflexions diverses, 9.
6 On ne peut demander à un peuple très prolifique d'avoir les mêmes égards pour la vie humaine et le même respect de l'individu qu'une race sur le déclin.
Gide, Journal, 26 oct. 1915.
Le déclin et la chute de l'Empire romain. Décadence. || Le Déclin du Moyen Âge, ouvrage de J. Huizinga (1967).
7 (…) sur le déclin de ces royaumes (…)
Pascal, Pensées, XI, 722.
2 Astron. La dernière phase (de la lune), le dernier quartier. Décours.
CONTR. Accroissement, aube, croissance, élévation, essor, fleur, force, gloire, jeunesse, montée, naissance, progrès, renaissance.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • declin — DECLÍN, declinuri, s.n. Coborâre a unui astru pe bolta cerului înspre apus; asfinţire, scăpătare. fig. Sfârşitul unei glorii, al unei puteri aparţinând unei persoane, unui popor, unei civilizaţii etc.; decădere. – Din fr. déclin. Trimis de dante …   Dicționar Român

  • déclin — DÉCLIN. s. m. L état d une chose qui penche vers sa fin. Le déclin du jour. Le déclin de l âge. Le déclin d une maladie. Le déclin de la fièvre. Le déclin de la Lune. Le déclin de l Empire Romain. Sa fortune est sur son déclin. Cette beauté est… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • declin — DECLIN. s. m. L estat d une chose qui panche vers sa fin. Le declin du jour. le declin de l âge. le declin d une maladie. le declin de la fiévre. le declin de la lune. le declin de l Empire Romain. sa fortune est sur son declin. Cette beauté est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • declin — m. déclin. « Au declin dóu soulèu s arrestan pèr campa dins la fourèst dóu Carnage. » F. Gras. voir tremont, devalada …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • déclin — (dé klin) s. m. 1°   État d une chose qui penche vers sa fin, qui perd de sa force, de son éclat. •   Favorisez celui de tous vos courtisans Qui raillera le mieux le déclin de mes ans, CORN. Médée, II, 7. •   Je me vois, Ladislas, au déclin de ma …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉCLIN — s. m. État d une chose qui penche vers sa fin, qui arrive au terme de son cours, qui perd de sa force, de son éclat. Le déclin du jour. Le déclin de l âge. Le déclin de la vie. Le déclin d une maladie, de la fièvre. Le déclin de la lune. L empire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉCLIN — n. m. état d’une chose qui penche vers sa fin, qui arrive au terme de son cours, qui perd de sa force, de son éclat. Le déclin du jour. Le déclin de l’âge, de la vie. Le déclin d’une maladie, de la fièvre. L’Empire romain penchait vers son déclin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • declin — I. Au Declin de la montaigne, In decliui. II. Declin de l aage, Flexus aetatis …   Thresor de la langue françoyse

  • Déclin —          GIRAUDOUX (Jean)     Bio express : Écrivain français (1882 1944)     «L anéantissement d une nation ne modifie en rien l avantage de sa position morale internationale.»     Source : La Guerre de Troie n aura pas lieu     Mot(s) clé(s) :… …   Dictionnaire des citations politiques

  • déclin — gesimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. decay; dying out vok. Abfall, m; Abklingen, n rus. затухание, n pranc. déclin, m; évanouissement, m …   Fizikos terminų žodynas